fbpx

Store Duorol

0 Comments

Store Duorol Aussi appelé : Store vénitien roulant

Brève description

C’est le dernier né des stores, il a vu le jour au début des années 2010, c’est un store enrouleur un peu particulier, la toile est ajourée.

Caractéristiques

  • Permet de filtrer la lumière
  • Encombrement total assez faible  
  • Echelle de prix 2
  • Pas d’entretien
  • Vieillit mal
  • Dimension limitée
  • Large choix de teintes
  • Peu d’options

Présentation/ fonctionnalité

Des tentatives de stores ajourés avaient déjà été présentées sur le marché mais à chaque fois il n’y avait pas d’approbation des professionnels, soit à cause de son fonctionnement, soit à cause de son prix, à chaque fois il restait cloisonné dans un marché niche.

Cette fois le marché a été très et même trop réactif avec fatalement des gens déçus du produit sur le long terme, c’est normal, il n’a pas eu le temps de faire sa maladie de jeunesse, de s’améliorer que déjà il était la star de toutes les fenêtres.

Maintenant le produit est mieux connu, l’effet de mode passé, il reprend une place certes toujours très honorable, mais est à utiliser à bon escient.

Coupe d'un store duorol

Imaginez – vous une toile avec une alternance de bandes de 7 cm fermées et de 5 cm de voilage et cette toile sera en double épaisseur. En actionnant la chaînette, vous faites monter/descendre la toile, si la bande ajourée vient :

–   Masquer la bande de voile, vous ne pourrez plus voir vers l’extérieur et inversement.

–    S’aligner avec une autre bande ajourée, par la partie en voile vous pourrez voir à l’extérieur.

C’est un peu comme si vous aviez un store vénitien mais en tissu.

Cette alternance de jour et de nuit, de voile transparent et de tissu translucide pourra se faire de manière répétitive à +/- tous les 5 cm.

Une évidence est de l’avoir en position nuit en bas à la hauteur totale demandée.

La partie de voile pourra être constitué :

1 ° d’un tissage de fil, faisant penser à du tulle, les inconvénients sont :

 – de près le maillage fait un peu bas de gamme.

 – si le tissage n’est pas droit à 100%, vous risquerez de passer d’un carré de fil à l’autre et donc cela pourrait fragiliser la toile, un peu comme une marche d’escalier.

Toile tulle

Les toiles de stores enrouleurs sont coupées à chaud, les fils sont donc soudés sur la partie fermée, par contre souder le vide entre les mailles de tulles, vous en pensez quoi ?

Gros avantage, avec un peu de recul, le maillage disparaît à l’œil.

2° d’une toile confectionnée comme un voile, lors de la coupe de la toile, celle-ci sera soudée. Cependant l’œil sera perturbé par le doublement des toiles de voile, certaines personnes ayant les yeux sensibles seront vraiment dérangées par ce phénomène, mais au niveau de la beauté, il n’y a pas de commune mesure entre les deux toiles.

De même au niveau de la durée de vie puisque les toiles seront soudées.

Toile voile

Bien sûr, le champ de vision sera de moins bonne qualité que celui au travers d’un store à lamelles horizontales puisque tous les 7 cm il sera entravé par la bande translucide, mais notre cerveau aura vite fait de reconstituer les morceaux entre deux bandes.

Le tissage mêlant un tissu non souple (le voile ou le tulle) et un tissu plus raide ne peut absolument pas garantir une constante dans la droiture des lignes (il en résulte que le tissu pourra pencher très légèrement ou avoir une concavité) et il en découle une légère tolérance entre les bandes. Les fabricants sont conscients du désagrément que cela pourrait donner dans votre décoration et prennent toutes les précautions pour limiter les décalages entre les toiles. Mais demander l’impossible est vain, alors tenez en compte dans votre choix si vous avez plusieurs stores juxtaposés.

Les toiles translucides peuvent être remplacées par des toiles tissées occultantes (dim-out). Pour diminuer la pénétration de la lumière, les bandes sont plus larges, une teinte foncée sera fortement conseillée pour augmenter le pourcentage d’occultation.

Maintenant j’ai dressé un portait un peu sombre, je le reconnais, non pas que je n’aime pas ce type de store, je voudrais juste que vous l’ayez acheté en connaissance de cause.

Si l’essentiel de votre usage est de jouer sur une alternance de jour/nuit et les remontées complètes sont faites délicatement, je vous garantis qu’il sera encore là dans de nombreuses années.

Options et encombrement

Mécanisme

Sans cassette
Cassette arrondie
Cassette carrée

La hauteur du store remonté est fortement similaire, prenez en compte que la barre de lestage fera partie de la hauteur totale, ceci est important pour être sûr que lors de l’ouverture de la fenêtre, le store ne la gêne pas.

On dit qu’un store enrouleur n’est plus garanti si la largeur dépasse 3 fois la hauteur.

Ici la toile arrivée en bas remonte pour revenir s’accrocher dans le mécanisme. Si nous étions un peu cohérents, il faudrait limiter la hauteur à une fois et demi sa largeur, mais dans ce cas, vous n’en vendriez plus beaucoup !

Les industriels ont prévu une petite astuce, la toile arrière est logée dans une glissière et peut se déplacer latéralement en cas de mauvais enroulement suite à un léger hors équerre par exemple.

De cette manière, la limite reste le ratio 3 pour 1 entre la hauteur et la largeur.

L’option de mettre ce store sur l’ouvrant de la fenêtre est complètement dénué de bon sens. Si la toile bouge de trop dans la glissière lors de l’ouverture de la fenêtre, vous risquerez lors de la montée du store qu’il parte de travers et s’abîme latéralement lors de l’enroulement. 

La cassette étant assez épaisse, il est peu probable que la distance entre votre fenêtre à la perpendiculaire et le retour de la batée soit suffisante.

D’une manière générale, ce store sera installé au mur en dehors de la batée avec des équerres de fixation.

Barre de charge

visible
détachable

Visible : les deux épaisseurs de toiles sont collées l’une contre l’autre donc le champ visuel sera de meilleure qualité mais elle sera plus massive.

La détachable : quand la toile translucide la couvrira, seuls les capuchons extérieurs seront visibles, très élégant ! L’inconvénient est que les épaisseurs de toiles sont un peu plus éloignées donc la vision pourrait être légèrement gênée.

La manipulation pourra se faire par une chaînette ou par un moteur.

Pour ce dernier, je vous conseille de prendre un système de télécommande qui permet de défragmenter la vitesse de rotation du moteur et ainsi moduler facilement la pénétration de la lumière.

Petite remarque pour le système sans cassette.

Bien sûr, il donnera une impression de finesse mais ayez en tête mon astuce de pro ! Le fabricant met un point d’honneur à ce que votre store soit en position fermée à la hauteur demandée (il peut y avoir un peu de marge, due à la segmentation constante du tissu) mais il lui sera impossible de vous garantir que le tuyau d’enroulement soit recouvert par la toile translucide à cette hauteur.

Si vous avez un peu de marge sur votre mur, ajouter 10 cm en hauteur et avant de forer, présentez votre store pour trouver l’instant où le tuyau sera recouvert, je vous garantis un effet très navrant si vous ne m’écoutez pas !   

Tenez compte d’un encombrement total en hauteur entre 11 et 13 cm en fonction du type de système choisi.

Les dimensions maximales sont de 5 m2 avec une hauteur de 280 pour une largeur de 260 cm (tributaire de la largeur de la toile).

Mon conseil personnel est de, si possible, ne pas trop dépasser les 4 m2 si vous voulez avoir une toile qui tombe bien droite sans laisser trop apparaître d’ondulations. N’oubliez pas que le soir ces petits plis seront amplifiés par la lumière.

L’entretien

Hélas la toile étant peinte, peu ou très peu d’entretien est possible.

Si le tissu est taché, vous pourriez toujours tenter de frotter très délicatement avec une lingette humide sans produit mordant (comme celle utilisée pour les bébés), mais avant de faire vos essais sur la partie visible de la toile, faites l’opération dans la réserve que les fabricants mettent dans la toile, laissez sécher, s’il n’y a pas d’auréoles et que la couleur est toujours intacte, vous ne devriez pas avoir de problèmes.

Certaines sociétés proposent de nettoyer les tissus par un traitement aux ultrasons, apparemment cela donne de bons résultats.

Sécurité enfant

Voir l’article qui y est consacré. 

*******************************

******************************

Prise de mesures

Dans le jour au plafond ou dans l’embrasure (DLJ) :

En largeur :

Mesurez à plusieurs points et du plus étroit décomptez 1 cm.

Attention : Y a-t-il des plinthes ? Si oui, le plus étroit est en bas, et au niveau esthétique un grand trou sera visible latéralement (entre le store et le mur).

A mon avis, une pose en dehors du trou sera plus harmonieuse.

En hauteur

Il faut tenir compte que les fabricants ont une tolérance de maximum 1 cm pour une réalisation « nuit » à la hauteur demandée, déduisez 1 cm de la hauteur mesurée.

 Le caisson étant relativement large, il faudra avoir une embrasure d’au moins 5 cm de large pour y loger le support.

Sur le jour ou hors embrasure (SLJ)

En largeur :

Mesurez l’embrasure et ajoutez – y le débordement désiré, souvent 3 à 5 cm de chaque côté (ou dans l’axe de la tablette si elle est débordante).    

En hauteur :

1° En haut, il faut tenir compte de l’encombrement du paquet rassemblé (entre 11 et 13 cm, barre de lestage comprise) et l’ajouter à la hauteur de l’embrasure.

Vérifiez si le châssis en s’ouvrant est presque au niveau du haut de l’embrasure ou y a-t-il une marge (si pas de marge, ajouter 2 cm de plus dans la hauteur de votre store).

Si la hauteur entre le plafond et le haut de la fenêtre est inférieure à la hauteur du paquet, la fenêtre ne pourra pas s’ouvrir. Changez de type de store car je peux vous le garantir, votre store ne vivra pas longtemps.

2° Pour le bas, va-t-il jusqu’au sol ?

  • si oui, tenez compte d’un retrait de 2 cm.
  • Si non : la tablette ressort-elle ? Alors, prenez un retrait d’1 cm. Si elle est rasante alors je vous préconise de prendre le bas de la tablette.

La pose pourra être faite au plafond ou au mur en utilisant des équerres.

Facette et silhouette

 Deux stores ont largement contribué à l’invention des stores Duorol :

–  Store facette

–  Store silhouette

Tous les deux ont été mis sur le marché par la firme Hunter Douglas.

Le principe est un peu différent du Duorol où une seule toile s’enroule autour d’un tube et une fois en bas remonte en venant s’accrocher à l’arrière du mécanisme.

Ici les toiles sont doubles, elles sont collées sur le tube avec un écartement d’un demi-tour et sont reliées dans le profil de lestage.    

1) Store facette

Les bandes sont ajourées mais très serrées de l’ordre de 1 cm.     

En déroulant la toile, les bandes seront en position jour, donc vous pourrez voir relativement bien vers l’extérieur et vous serez peu vus dans l’autre sens.  

En remontant la toile à l’envers sur son axe, les bandes seront en position nuit.

Le gros inconvénient de ce sore est le manque de souplesse : si vous êtes à mi-hauteur en position nuit et que vous voulez être à la même hauteur mais en position jour, il faudra d’abord descendre votre store puis le remonter.

Le deuxième inconvénient est que la toile est soit proche, soit éloignée du mur en fonction du sens de rotation de la toile sur le tube.

2) Store silhouette

Ici les toiles doubles sont transparentes, une tranche de mousse arrondie vient s’insérer à l’horizontale tous les +/-4 cm. C’est un peu comme si vous aviez un store vénitien avec des lames en mousse et les deux côtés sont recouverts d’un voile.

Le gros intérêt est le passage de la lumière comme pour un horizontal mais avec l’avantage de l’enrouleur au niveau de l’encombrement.  En jouant sur l’enroulement avant ou arrière de la toile sur le tube, vous passerez de jour à nuit.

Esthétiquement c’est un des plus beaux stores, mais la réalité est tout autre :

 – si une mouche passe et reste dans l’alvéole, c’est relativement compliqué pour aller la rechercher.

–  le surcoût par rapport au Duorol est de l’ordre de 30%.

–  Il y a moins de souplesse pour passer de position jour à nuit car il faut descendre complètement le store et l’enrouler dans l’autre sens.

–  Les deux voiles écartés de quelques centimètres diminuent la qualité du champ de vision en position jour.

– Le choix de toiles est très restreint.

Categories: Store ou tenture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.