fbpx

Stores plissés & Duette

0 Comments

Stores plissés & Co

Brève description

Probablement le store le moins connu mais qui mérite ô combien le détour d’un article. Si je devais le comparer à un objet du quotidien pour vous le décrire, je tenterai le parallèle avec un éventail.

Caractéristiques

  • Permet de filtrer la lumière
  • Encombrement total extrêmement faible  
  • Echelle de prix 1.75 (pour le mécanisme à chaînette)
  • Entretien aisé et peu d’usure
  • Large choix de teintes
  • Large panel d’options
  • Store idéal pour les toitures
  • Formes spéciales possibles
  • Est principalement utilisé pour les stores de petites dimensions

Présentation/fonctionnalité

Replié, il ne prend presque pas de place car les tissus se plissent sur eux-mêmes.

Au départ, c’est un bloc rectangulaire qui, déployé, se transforme en un demi rond.

Ce store a trop souvent été mis dans la case store technique. Il servait principalement que pour les toitures de vérandas, les côtés en triangle ou trapèze.

C’est comme ça qu’il a pris ses galons et au fur et à mesure de son développement a commencé à dévoiler ses propres atouts par:

  • Des mécanismes se fixant directement sur le châssis
  • Des matériaux différents : Plissé, Duette, Dupli, … 

Différents types de mécanismes

1) En suspension libre

Ecart plissé/vitrage de minimum 5 mm

Le tissu sera assemblé sur un rail et pourra être manœuvré par un cordon, une chaînette ou électriquement.

Disponible en plusieurs teintes.

La pose pourra se faire directement sur le châssis. Même à ras du carreau (5 mm) si l’épaisseur du cadre le permet.

Le paquet étant extrêmement faible, vous ne perdrez presque rien au niveau de votre champ visuel une fois celui-ci remonté.

Pose sur l’ouvrant de la fenêtre:

Le boîtier est très compact (22 mm de large pour 18 de haut) .

Cela permettra à votre châssis de pouvoir s’ouvrir complètement sans venir heurter le plafonnage de l’embrasure.

Il pourra se doter d’un guidage latéral. Il suivra ainsi la pente du châssis en position d’oscillant et lors de l’ouverture trop rapide de votre porte / fenêtre.

Il restera bien en contact et ne risquera pas de venir s’abîmer contre la poignée par exemple.

Câble de guidage latéral
Support châssis PVC/alu

Supports pour châssis PVC/ Alu

Permet de se fixer sur l’ouvrant de la fenêtre sans forer des trous dans le châssis. Mais dans ce cas, il faudra veiller à ne pas écraser le joint et ainsi créer un pont thermique.

ATTENTION :

– Ne serrez pas trop fort pour ne pas écraser le joint d’étanchéité.

– Assurez- vous d’avoir entre le haut de l’ouvrant et le plafonnage de l’embrasure au moins 1 cm, sinon vous ne pourrez plus ouvrir/fermer votre battant.

La manœuvre pourra se faire par un cordon. Comme pour le store vénitien, le store en remontant libère de la corde;

Il faudra ne pas laisser traîner pour le bien de vos enfants ;

Voir article sur la sécurisation des chaînettes/cordons des stores.                                                       

Mécanisme à codes

Plus la traction sur le cordon sera proche de l’horizontale, plus la commande sera légère.

Comme il n’y aura presque plus de frottement de cette corde sur la roulette de frein, elle s’abîmera moins vite.         

Mais l’inconvénient est qu’il faut avoir du recul et que le store ne soit pas placé trop haut. Ce qui est le cas de la plupart des châssis.

Si tel n’est pas le cas, le boîtier sera remplacé par un système à chaînette. De taille un peu plus imposante, il offre les avantages suivants:

  • Ne pas avoir de cordon au sol
  • Évite de devoir vous décaler lors de la manœuvre
  • Permet de faire des stores de tailles beaucoup plus importantes.

Comme il sera bien souvent en dehors de l’embrasure, ce petit défaut lui sera vite pardonné.

Mécanisme à chaînette

Le même boîtier pourra être électrifié pour votre plus grand confort.

Il sera alimenté en basse tension, un fil très discret type fil téléphonique sera raccordé entre le store et le transformateur.

La commande pourra se faire par un interrupteur, une télécommande, une domotique et même votre smartphone. Je vous invite à lire l’article sur la motorisation des stores.

2) A poignée

Mécanisme à poignée

Ce store a connu un incroyable essor depuis l’introduction de la loi sur la sécurisation des chaînettes/ cordons. Logique car il n’y a plus de bloc de commande ! Une ou deux poignées ont remplacé les cordons et chaînettes par un tour de magie !

Je vous explique son fonctionnement : aux quatre extrémités une corde sera fixée sur un support. Cette corde arrive dans un profil supérieur et traverse le store dans toute sa hauteur, l’astuce est qu’une fois arrivée dans le profil inférieur, elle est croisée avant d’arriver dans les supports de bas.

En d’autres mots, c’est le croisement qui fait le frein. 

Le store étant ainsi fixé par un genre de guidage latéral. Il suivra les mouvements d’oscillant/ battant du châssis.

Pourquoi une ou deux poignées ?

Avec une poignée, le rail du haut est fixe, le store ne pourra que descendre ou monter. Mais avec en mettant une poignée sur les deux profils, vous venez de libérer celui du haut.

.

Mécanisme à 2 poignées

Vous vous rappelez des affreux brise- vues aussi appelés « rideaux bonne femme » !  Eh bien, nous venons de les réactualiser.

Le paquet pourra être stocké aussi bien en haut qu’en bas.

Si votre store est en haut et que vous ne le descendez qu’en partie, il pourra vous protéger des rayonnements du soleil.

Par contre, s’il est en bas et que vous le remontez en partie, il vous protégera comme pour les brise- vues des regards indiscrets tout en vous laissant suffisamment de lumière.

Bon le principe de base est assimilé, alors passons à la deuxième vitesse !

Double mécanisme solidarisé
Double mécanisme libre

Sur la même fenêtre en partie supérieure, vous mettez un store avec une poignée et garni d’une toile occultante et juste en dessous vous mettez un deuxième store avec deux poignées et muni d’une toile transparente. Vous aurez ainsi une solution de jour et de nuit !

Seul bémol :

– La poignée est -elle accessible ? Il est possible d’utiliser une canne, mais c’est moins pratique pour les stores en position verticale.

– Limitation dans les dimensions, en principe ok pour tous les châssis ouvrants ainsi que les portes vitrées, mais c’est rarement le cas pour les châssis coulissants.

Pose : en plus des supports plafond, muraux, supports pour châssis PVC/ Alu, il est possible de les coller directement contre le vitrage en utilisant des rails dotés d’une colle double face spéciale pour le soleil.

Pose (et plus tard dépose) très rudimentaire. Il suffira de bien prendre vos mesures (voir le dernier onglet prise de mesure) et de dégraisser le carreau au niveau du rail et hop le tour est joué ! Seulement possible avec le système à deux poignées.

1) Toiture

Plissé de toiture horizontale

Que ce soit pour une coupole (à l’horizontale) ou pour une toiture de véranda (en légère pente) la technique est la même.

En gros c’est le store à une poignée mais mis à l’horizontale. Les simples supports seront remplacés par un rail aux deux extrémités, un avec le paquet de tissu, l’autre servant de rail de réception. 

Afin de limiter la ‘‘ panse de vache’’ (flexion de la toile par son poids) des câbles métalliques recouverts d’un PVC noir sont tendus entre les deux rails.

Pourquoi le câble est-il noir ? Car votre œil ne le perçoit pratiquement pas ! En dehors du store plissé, il y a eu de nombreuses tentatives pour mettre un store aux toitures de véranda mais avec peu de succès et surtout d’efficacité tant au niveau des toiles que du mécanisme.

Plissé de toiture en pente
Méli mélo de systèmes
Véranda victorienne

Plusieurs types de manivelles :

– De traction

Manivelle fixe

Il suffira de l’accrocher à la poignée et de vous déplacer en même temps qu’elle sans exercer trop de pression vers le bas (cela risque de détendre le câble de guidage). Bien sûr, si au milieu de la véranda une table prédominante vient entraver votre déplacement, cette solution ne sera pas idéale.

Manivelle rotative

De loin la plus pratique. Le boîtier est un peu plus imposant car un mécanisme intérieur d’enroulement de corde devra s’y loger, seul un bouton tournant en ressortira.

Il suffira de connecter ce bouton à l’orifice de votre canne et d’exercer un mouvement rotatif et votre store se déplacera, pas vous !!

Gros avantage, aucune traction sur le câble de guidage, donc un store qui fonctionnera beaucoup plus longtemps

Electrique :

Pour les moins courageux, si au bout de votre canne vous mettez une petite visseuse rechargeable, la manœuvre en sera plus aisée et vous avez électrifié le store pour deux fois rien.

Pourquoi les fabricants ne le font pas ? Simple, la même foreuse sera vendue beaucoup plus chère que celle que vous trouverez dans le commerce. Si votre véranda est dotée de nombreux stores, la charge d’une canne ne sera probablement pas suffisante. Vu le prix très restreint, en mettre deux ne sera plus un problème. Pensez à la recharger après chaque utilisation.

Bien sûr une électrification est possible. Le moteur étant en basse tension, il faudra prévoir un transformateur pour un ou plusieurs moteurs. Une commande par télécommande est possible mais le récepteur sera extérieur au store et il faudra déterminer si vous en mettez un par store ou pour un groupe de stores.    

*********************************** 

Je vous invite à lire l’article sur la motorisation.

**********************************
 

Toiture de véranda : Faut-il mettre le paquet en bas ou en haut ?

Ici j’aimerais introduire une notion très importante, la réflexion solaire.

                                           Réflexion                 Absorption          Transmission 

Réflexion solaire

La plupart des vérandas sont situées en plein sud et le rayonnement du soleil au heures les plus chaudes est à la verticale avec le store.

La chaleur accumulée entre le store et le vitrage est très impressionnante et risque même de le faire imploser par un effet de pont thermique si vous ne respectez pas une distance de minimum 10 cm entre ces deux éléments.

Grande différence avec les fenêtres verticales qui, en été aux heures les plus chaudes, voient peu le soleil.

Circulation de l'air

Le store n’est pas un isolant en tant que tel mais plutôt un retardataire d’entrée de chaleur/froid.

Il est conseillé en été de manœuvrer quotidiennement le store afin de libérer l’air chaud emprisonné, quitte à réchauffer la pièce.

Procédez à cette opération juste avant de quitter la pièce, de cette manière vous n’aurez pas de nuisance. Bien entendu, pensez à redescendre le store le lendemain avant que la chaleur ne passe le vitrage.

Je conseillerai également de laisser une petite ouverture dans le store afin de laisser passer un peu l’air.

  –   Si vous mettez le paquet en haut, l’ouverture sera en bas, or l’air chaud monte, et donc l’air le long de la paroi verticale viendra s’emprisonner sous le store et donc réchauffer encore un peu plus cet espace.

  –   Par contre en mettant le paquet en bas, l’ouverture sera faite dans le haut, et l’air chaud de la pièce ne passera pas sous le store.

   –   L’idéal est bien entendu un peu d’espace en haut et en bas, ce qui permettra la circulation de l’air et donc évitera le risque de condensation (retombée de gouttes d’eau sur la toile, ce qui pourrait l’abîmer prématurément) mais peu de storistes le posent ainsi.

4) Fenêtre de toit

Il ne s’agit ni plus ni moins d’un système de store plissé avec une poignée ou deux (expliqué un peu plus haut) mais avec un guidage latéral afin d’éviter le phénomène de « panse de vache ».

Fenêtre de toit à 2 poignées
Fenêtre de toit à poignée

Ce guidage pourra se faire par un câble de chaque côté ou par un rail, tout logiquement celui-ci sera à conseiller dans des chambres afin de ne pas laisser passer de lumière latéralement.

Fenêtre de toit avec rail et 2 poignées
Fenêtre de toit avec rail et poignée

Le haut pourra également être obstrué par un profil afin d’occulter complètement votre fenêtre.

Fenêtre de toit double à poignées

Un double système pourra vous garantir une intimité de jour avec du tissu en voile, et pour le soir, une toile occultante.

Ce système s’adapte sur les fenêtres de toit de la marque Vélux mais également pour toutes les autres.Il faudra juste être précis lors de la commande sur le type de profil utilisé dans votre châssis (droit ou incliné).

Prise de mesure selon le type de châssis

Conseil de pro :

N’en déplaise aux fabricants de stores, souvent la marque de châssis propose également des stores. Je conseillerai toujours cette option, en effet vous serez ainsi sûr de la bonne adéquation des deux éléments et pas de venir avec des pièces rapportées.

5) Formes spéciales

Trapèze

Avec cordons

Du plus simple au plus complexe, tout ou presque tout est réalisable.

Le plus courant est le triangle ou le trapèze. Si le haut est en pointe, en réalité c’est un triangle mis au-dessus d’un droit, sinon de vrais trapèzes sont également réalisables et tout logiquement le paquet ne pourra que se ranger sur la plus grande base.

.

Trapèze à 1 cordon

Il est possible de mettre un bloc de commande qui commande la montée/descente du store. Si vous avez un trapèze, le store va d’abord monter sur la partie droite puis les cordons l’entraîneront en pente. Deux grands inconvénients :

–  la pente est limitée à 35%

–  les cordes qui traînent au sol seront de 3 fois la hauteur du store.                

    A proscrire depuis la loi sur la sécurité pour les enfants.

Trapèze à 2 cordons

En mettant deux commandes, une pour le triangle et une pour la partie droite, la pente pourra aller jusqu’à 50%; De plus la longueur de corde à replier sur le cabestan sera beaucoup plus courte.

Avec poignée

Pour un trapèze, la partie supérieure pourra être fixe ou pas.

Trapèze à 1 poignée

Si vous optez pour un triangle fixe, n’oubliez pas que le champ visuel sera entravé définitivement sur cette partie. Donc si la surface est importante ce n’est peut-être pas le meilleur choix.

Trapèze à 2 poignées

Une autre solution est de mouvoir le store vers le bas.

Seul inconvénient la pointe supérieure ne pourra être entièrement couverte, un trou de 7 cm est nécessaire pour mettre le profil haut !

Si vous placez le store sur l’ouvrant, ceci sera à peine perçu.

A canne

Bien sûr la toiture de véranda victorienne n’a pas été oubliée, et ce aussi bien pour les systèmes à canne que ceux à manivelle ou électriques.

Formes de demi rond et rond.

Plissé 1/4 cercle fixe
Plissé 1/2 cercle fixe

Hélas ici le store ne pourra se mouvoir. Certains ont tenté de guider le store le long d’une tige cintrée mais le prix et l’efficacité de l’utilisation ont vite fait de proscrire cette finition.

Vous avez garni toute votre maison de stores plissés et seul l’œil de bœuf prédominant sur votre façade pourra se mouvoir.L’harmonie avec les autres fenêtres vous feront vite oublier ce petit désagrément.

Différents types de toiles

1) Plissé – Dupli

Toile plissé

La toile est plissée sur elle-même et ce avec des plis constants de 20 mm.    

Certains fabricants ont des toiles de 50 mm, l’intérêt est comme pour les stores vénitiens de faire des stores de plus grandes dimensions. Mais très peu de stores sont usinés de la sorte.

Les toiles sont perforées afin de laisser passer les cordes de levage, donc même si la toile est occultante, la lumière passera par ces orifices. En version transparente et translucide ceci ne pose pas de problème.

La toile pourra être recouverte côté carreau par de l’aluminium qui augmentera le facteur de réflexion solaire. En conséquence diminuera le facteur d’absorption et de transmission de la chaleur.

La toile plissée en voile est de loin la plus belle application.

Les toiles sont teintes de part et d’autre. Donc si vous souhaitez une vision extérieure homogène de votre façade. Il faudra que les habitants de la maison se mettent d’accord sur la teinte ou choisir une toile dupli.

Si vous collez deux toiles plissées ensemble vous obtiendrez une toile dupli.

L’avantage est que la perforation pour les cordes de levage est centrale donc plus de trous visibles. En voile, la superposition des deux épaisseurs rend le champ visuel très inconfortable.

Le défaut majeur des toiles plissées et dupli c’est que à cause du poids elles se déplissent en haut et sont sur- plissées dans le bas, donc pas de constantes visuelles des plis.

En doublant le poids de la toile par deux couches ceci sera inévitablement accentué.

2) Duette

Toile Duette

Hunter Douglas, célèbre fournisseur de composants a inventé la toile Duette.

La grande innovation réside dans le fait que la toile est un plissé sur la face intérieure et une toile tendue de teinte blanche sur l’extérieur.

 – Toile pratiquement plissée de manière très homogène sur toute sa hauteur.

 – Toile de teinte similaire côté rue (blanche) et ce quel que soit votre choix décoratif intérieur.

–  En version occultante, les trous étant centraux, ils ne laisseront pas passer la lumière. L’occultation est rendue possible en insérant une couche d’aluminium dans les alvéoles.

La chaleur traversant le store par le côté blanc est emprisonnée dans les plis. 

Cet espace ainsi chauffé servira d’isolant aussi bien pour le froid que pour le chaud. Pour augmenter son efficacité en été, remontez quotidiennement le store, vous retirerez l’air chaud emprisonné comme dans un soufflet et vous repartirez avec une nouvelle efficacité.

Seul défaut, la version voile n’est pas agréable au regard dû au passage de la lumière au travers des deux couches de tissus.

Si vous vous rappelez des mécanismes détaillés ci-dessus, je vous parlais d’un store double ! En partie supérieure vous mettez une toile Duette occultante et en partie inférieure une toile plissée en voile pour vous protéger des regards indiscrets tout en préservant votre champ de vision.  CQFA : Ce qu’il fallait acheter. 

L’entretien

Un grand nombre de toiles sont lavables. Pour ce faire, laissez tremper dans une baignoire la toile avec les profils dans une eau à 30° avec un produit à PH neutre. Bien sûr si le profil est électrifié, veillez à ce qu’il ne rentre pas en contact avec l’eau.

Frottez très délicatement, rincez à tout petit jet, essorez et rependez le store. Il doit rester en position repliée pendant au moins 12 h afin de rester bien dans ses plis.

Les toiles non lavables seront entretenues en les époussetant.

Sécurité enfant

Voir l’article qui y est consacré.

Prise de mesures

1) Plissé pour fenêtres de toiture

En ouvrant votre fenêtre Vélux, vous verrez une plaquette signalétique, celle-ci reprend le modèle, l’année de production. Ces données vous seront utiles pour passer commande de votre store. Il en va de même pour les marques concurrentes à Velux.

2)Fenêtres de formes spéciales

Pose dans le jour : prenez les dimensions du jour et ne décomptez rien. La plupart des fabricants ont des programmes pour décompter les millimètres nécessaires pour installer votre store sans serrage.

Pose hors jour : prenez bien soin de mesurer la dimension du store en ayant tenu compte des débordements désirés.

3) Fenêtres de toitures de vérandas

Plissé de toiture dans le jour

Pose dans le jour :

Largeur finie = largeur de la baie (mesurée en différents points) – 5 mm (la toile étant 5mm plus étroite, il y aura un espace de 10 mm entre le store et le jour).

Projection : dimension tendue entre les profils.

Si possible, pensez à laisser du jour en dessous et au-dessus pour éviter les ponts thermiques.

Attention : Il faut 10 cm entre le store et le carreau, si vous ne les avez pas, prévoyez une pose en dehors du jour !

Pose hors du jour :

Largeur = largeur de la baie + 2 fois le débordement désiré. 

Projection = longueur de la baie + 2 fois le débordement voulu.

Plissé de toiture sur le jour

4) Plissé collé sur le carreau

  • le joint d’étanchéité (D) du carreau fait moins de 5 mm
Joint étroit ( moins de 5mm)

Largeur (LB0 = largeur de la baie – 4 mm

Hauteur (LH) = hauteur de la baie – 8 mm

 

  • le joint d’étanchéité (D) du carreau fait plus de 5 mm   
Joint large ( plus de (mm)lus

Largeur (LGB) = largeur du jour + 7 mm   

Hauteur (LGH) = hauteur du jour + 3 mm

5) Autres types de stores

Pose dans le jour

Dans le jour :

Largeur = largeur de la baie – 5 mm    

Hauteur = hauteur de la baie – 5 mm

Pose sur le jour

Sur le jour :

Largeur = largeur du jour + débordement voulu de chaque côté  

Hauteur = hauteur du jour + débordement voulu de chaque côté          

Support pour châssis PVC/alu :

Largeur = largeur du jour + débordement voulu de chaque côté      

Hauteur = hauteur du châssis – 10 mm

Attention : vous devrez avoir un espace de 10 mm entre le haut de l’ouvrant et le plafonnage de la battée, sinon vous ne pourrez plus l’ouvrir.

Conseil de pro :

La largeur idéale pour une toile transparente ou translucide est la largeur extérieure de la parclose.

Par contre, si vous optez pour un store occultant, prenez la largeur extérieure entre parclose      + 20 mm par côté. Sur la fenêtre ouvrante, à cause de la poignée, ajoutez seulement 25 mm. De cette manière le store sera plus opacifiant.       

Categories: Store ou tenture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.